Calais est assiégié par les Espagnols

9 avril 1596

 

Calais est assiégé par les Espagnols

 

Trente-huit ans après avoir été délivrée de la domination britannique, Calais se trouve à nouveau assiégée. Aussi bizarre que cela puisse paraître de nos jours, ce sont les Espagnols qui s'installent chez nous. Leur puissant gouvernement étend alors son hégémonie sur une partie de l'Europe grâce aux conquêtes de Charles Quint. L'Artois et les Pays-Bas méridionaux sont espagnols. Leur gouverneur est l'archiduc Albert.

En 1595, Henri IV déclare la guerre à l'Espagne. L'année suivante, profitant du siège de La Fère, l'archiduc Albert envahit le nord de la France. La prise de Calais lui paraît indispensable.

Calais est gouvernée par François de Bidossan, gentilhomme gascon, un homme faible, plus attaché à ses richesses personnelles, qu'à la sûreté d'une ville dont les bourgeois, ni la garnison, ne  lui portent affection. L'armée de l'archiduc apparaît le 9 avril 1596. Assez rapidement, le fort Nieulay et le fort Risban, maigrement défendus, sont capturés.

Le 11 avril, l'archiduc établi son quartier général à Saint-Pierre. Son objectif suivant est le Courgain Maritime, où les habitants lui opposent une vive résistance. Il y met le feu. Prévenu de l'avance espagnole, Henri IV se met à la tête d'une armée pour dégager Calais mais il tarde à arriver. Pusillanime, le gouverneur Bidossan envoie un trompette à l’ennemi pour lui proposer de parlementer. Sur le refus des Espagnols, Bidossan se replie à l'abri des murs de la citadelle, avec une partie de la population. Le 22 avril, il reçoit le secours d'une courageuse troupe française de 250 hommes, arrivée subrepticement de Boulogne. Elle est commandée par Patras de Campaigno, dit le Chevalier Noir. Le détachement gagne la citadelle par les dunes sans être vu. Le roi Henri IV tente le même essai par mer mais des vents contraires refoulent sa flotte à Boulogne.

Sur les encouragements du brave Campaigno, les assiégés résistent avec ardeur. Après trois furieux assauts, dans l'un desquels périt l'imprévoyant Bidossan, l'archiduc Albert est maître de la ville et de la citadelle, le 25 avril. Plus de 700 hommes sont passés au fil de l'épée. Charmantes moeurs. Capturé les armes à la main, Campaigno à la vie sauve. Il rachète sa liberté moyennant rançon. Il sera tué peu après au combat, près de Wimereux, d'un coup de lance. Les Espagnols trouvent des provisions en abondance et 43 canons dont quelques-uns datent de l'occupation anglaise. Ayant laissé sur place une garnison, il s'en vont prendre Ardres qui cède sous les coups de leur puissante artillerie le 23 mai. Guînes fait de même. L'occupation espagnole ne dure guère. Elle cesse deux ans plus tard. Dominique de Vic  (la rue, c'est lui) est nommé gouverneur de Calais. Il complète les travaux de fortifications que les Espagnols avaient entrepris. Leur architecture tranchant avec celle des autres habitations, l'origine de quelques maisons à encorbellement à l'entrée de la rue de la Citadelle (devenue rue André Gershell) fut longtemps attribuée à des occupants espagnols. Leur destruction en 1940 a mis fin aux questions que l'on se posait.

Les réactions

  • Avatar
    Cassez Philippe

    Le 01/02/2018 à 10:34:50

    Bonjour. Ca aurait été sympa de signaler que les Amis du vieux Calais avaient publié un long article pour le 400ème anniversaire de ce siège dans le bulletin n° 148 de déc. 1996. Cordialement.

  • Avatar
    Cassez Philippe

    Le 01/02/2018 à 10:35:22

    Bonjour. Ca aurait été sympa de signaler que les Amis du vieux Calais avaient publié un long article pour le 400ème anniversaire de ce siège dans le bulletin n° 148 de déc. 1996. Cordialement.

  • Avatar
    Cassez Philippe

    Le 01/02/2018 à 10:36:00

    Bonjour. Ca aurait été sympa de signaler que les Amis du vieux Calais avaient publié un long article pour le 400ème anniversaire de ce siège dans le bulletin n° 148 de déc. 1996. Cordialement.

Réagir


  • CAPTCHA

Notre association

Vidéos

Calais d'autrefois

Histoire du mois

Résistants, Fusillés et Déportés

La presse en parle

Liens

Livre d'or

  • Dernier message :

  • felicitations pour toutes vos expos qui sont toutes magifiques mes amitiés depuis le bas de la France pascal ps à quand une rue,une place ou un giratoire GEORGES ALLO à CALAIS ??? j'ai écrit au...

    par pascal cape
  • Aller sur le livre d'or →

Calendrier

« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728